Jalousie-Logo-PNG.png

Pizza doppia margherita




Ah la pizza, une vrai histoire d'amour ! Après les pâtes c'est certainement le plat que je pourrais manger le plus souvent : quelle soit fine ou plus épaisse un peu comme une foccacia, entière ou à la coupe... je les adore !


Et l'avantage c'est qu'on peut facilement les pimper au gré des saisons, de ses envies ou de ce qu'on a dans son réfrigérateur.


Mes pizza préférées oscillent entre la 3 fromages et la calzone. Quand à celle que j'aime le moins c'est justement l'histoire que je vais vous raconter aujourd'hui.


Pendant très longtemps je n'imaginais pas aller dans une pizzeria et commander une Margherita, une pizza trop simple, avec pas assez d'ingrédients, sans "intérêt" selon moi, du moins à cette époque.


Puis en 2018 je suis allée vivre 6 mois à Rome (oui oui je sais c'est génial, c'était 6 mois magiques !). Comme vous pouvez vous en douter ce fut aussi 6 mois tournés vers la gastronomie italienne : gelati, Pasta et... Pizza !

J'ai testé de nombreux restaurants (dont vous pouvez retrouvez les adresses par quartier dans le blog sur Rome que je tenais à cette époque : ICI) et un soir un ami me propose d'aller gouter ce qu'il pense être la meilleure pizza de Rome : une Margherita ! Sur le moment j'étais un peu sceptique, dans la ville éternelle il existe toutes sortes de pizza alors aller au restaurant pour manger une Margherita "bof", je me disais. Puis quand j'ai appris le prix (12€, je sais en France c'est pas grand chose pour une pizza mais pour l'Italie c'est loin d'être donné) je me suis dit "ah non je ne vais pas aller dépenser 12€ pour une Margherita !". Finalement je me suis laissée entraîner par toute ma bande qui avait décidé de s'y rendre... et qu'est-ce que j'ai bien fait !


Me voila donc arrivée dans le quartier Trastevere, un de mes quartiers préférés à Rome très vivant, très jeune et très atypique (pour en savoir plus sur ce quartier cliquer ICI) dans un restaurant qui s'appelle Bir & Fud, un bar à bières artisanales. Le premier truc que je me suis dis c'est "pas très italien tout ça" (j'étais encore plutôt sceptique).

Puis vient le moment de la commande et on choisit tous cette fameuse Margherita, qui était en fait une Doppia Margherita (double) ce qui signifiait qu'il y avait non seulement de la mozzarella cuite comme on le voit en France mais aussi une boule de Burrata en plein milieu de la pizza ! Je commençais alors à me dire que ça devait quand même être bon...

Et lorsque j'ai gouté cette fameuse pizza j'ai compris ce que mon ami lui avait trouvé : la pâte était délicieuse (comme souvent à Rome), la sauce tomate avait un gout prononcé et fruité, le basilic avait beaucoup de gout et les deux textures de fromage à la fois fondu et chaud de la mozzarella et froid et coulant de la burrata était vraiment divin !

Mon point de vue sur la Margherita a alors aussitôt changé, si bien qu'en rentrant en France, lors d'une mes passades "nostalgies de Rome" j'ai essayé de la refaire moi-même.

Je ne vous dis pas que c'était aussi bon mais c'était déjà pas mal du tout !


Petit conseil pour la recette : la Margherita est composée de peu d'ingrédients. Pour la rendre savoureuse il est essentiel d'utiliser des produits de qualité : bannissez la pâte à pizza industrielle et la sauce tomate en pot, réalisez-les vous même ce n'est pas compliqué. Pour les ingrédients choisissez des tomates cerises bio (les tomates cerises sont plus sucrées elles donnent donc plus de gout au votre sauce), du basilic frais, des fromages de qualité et une huile d'olive de qualité.

Concernant l'huile, j'en utilise plusieurs de différentes qualités (et donc à différents prix) selon l'utilisation que j'en fais. Ici j'utilise une des meilleures que j'ai et surtout la plus aromatisée. C'est une huile d'olive grecque qui vient de Sitia en Crête.



LA RECETTE :


Les ingrédients (pour une grande pizza) :


La pâte à pizza :

  • 250g de farine

  • 15cl d'eau tiède

  • 15g de levure de boulanger

  • 1,5 cs d'huile d'olive

  • 1 cc de sel

  • 1 petite pincée de sucre


La sauce tomate :

  • 600g de concassée de tomate cerise

  • Une dizaine de feuille de basilic

  • 2 cs d'huile d'olive

  • 1 gousse d'ail

  • 1 petit piment oiseau ou une petit pincée de piment d'Espelette


Le topping :

  • 1 mozarella

  • 1 Burrata

  • Quelques feuilles de basilic frais

  • 2 cs de parmesan

  • 1 filet d'huile d'olive



La réalisation :


La pâte à pizza :

Délayer la levure dans l'eau tiède avec le sucre. Laisser reposer une quinzaine de minutes.

Dans le bol du robot, à l'aide du pétrin, mélanger la farine avec le sel. Verser ensuite le mélange eau-levure ainsi que l'huile d'olive.

Pétrir pendant une dizaine de minutes, la pâte doit se décoller des bords.

Bouler la pâte, former une incision en forme de croix sur le dessus et laisser pousser 1 à 2 heure à température ambiante.


Lorsque la pate est prête, si vous utilisez comme moi une plaque de cuisson type Emile Henry, huiler la plaque puis étaler directement à la main votre pâte sur la plaque.

S vous faites cuire votre pizza directement sur une grille, disposer une feuille de papier sulfurisé sur votre plan de travail, fariner cette feuille et étaler la pâte à pizza dessus.


La sauce tomate :

Dans une casserole, faire revenir l’ail coupé en petits morceaux avec l’huile d’olive et le piment.

Dès que l’ail commence à colorer, verser les tomates. Saler et porter à frémissement à feu moyen pendant une quinzaine de minutes le temps que la sauce épaississe. Éteindre et ajouter le basilic ciselé.


Préchauffer le four à 210°C.

Etaler la sauce tomate sur la pâte à pizza, il doit en avoir suffisamment pour donner du gout mais pas trop pour éviter de détremper la pâte.

.

Le topping :

Disposer ensuite les rondelles de mozzarelle, et saupoudrer de parmesan.

Enfourner pour une dizaine de minutes.


Dès la sorti du four, disposer la boule de burrata au milieu de la pizza et les feuille de basilic frais autour. Arroser d'une cuillère à soupe d'huile d'olive et server aussitôt.


Pour la réussite de la cuisson et de la texture de la pâte, je n'ai jamais réussi à avoir le même rendu qu'en Italie, je pense que ça vient du four qui n'est pas un four à bois traditionnel, mais depuis que j'utilise la plaque Emile Henry, ma pâte à pizza est vraiment meilleure ! Je vous parle de cette plaque ICI.

0 commentaire
Marie-blog-jalousie.jp

RECHERCHER SUR LE BLOG : 

SUIVEZ - MOI : 

  • Instagram
  • Pinterest
  • Facebook

NEWSLETTER :

Merci pour votre envoi !

COLLAB' :

FullSizeRender-4.jpeg

INSTAGRAM :